Une RRH sanctionnée pour non-respect de la santé des salariés

Posté le

Pour la première fois, des juges du fond sanctionnent et condamnent une responsable RH pour avoir laisser perdurer les méthodes managériales abusives d’un directeur de magasin.

Source : Une RRH sanctionnée pour non-respect de la santé des salariés

Global Compact et GRI : quel futur pour le reporting en matière d’ODD

Posté le

Près de deux ans après l’adoption de l’Agenda 2030 par 193 pays aux Nations Unies, de nombreuses entreprises commencent à intégrer les Objectifs de Développement Durable (ODD) à leurs . Néanmoins, les bonnes pratiques en la matière doivent encore être établies. Le Global Compact des Nations Unies et la GRI lancent une plateforme novatrice, « Reporting on the SDGs » (Reporting en matière d’ODD) pour répondre à ce défi.

Dans ce cadre, le Global Compact France et la GRI ont organisé le 20 avril 2017, le premier webinaire en français pour présenter cette plateforme, ses ambitions et ses groupes de travail. Près de 100 personnes y ont assisté et ont pu adresser leurs questions. Issue d’un partenariat sur deux ans (2017-2018), la plateforme « Reporting on the SDGs » ambitionne de co-concevoir des outils en faveur de la transparence et du reporting ODD.

Source : Global Compact et GRI : quel futur pour le reporting en matière d’ODD

Des investisseurs pressent l’Australie d’adopter une loi contre l’esclavage moderne

Posté le Modifié le

homme

Plus de 30 investisseurs intentionnels majeurs gérant près de 2 000 milliards de dollars d’actifs demandent à l’Australie d’adopter une loi de lutte contre l’esclavage moderne. C’est le sens d’une déclaration commune lancée par les Principes pour l’investissement responsable (PRI) et envoyée début mai au comité permanent mixte des affaires étrangères, de la défense et du commerce australien du Parlement australien. Celui-ci est actuellement en réflexion sur l’opportunité d’introduire une telle loi dans le pays. Les investisseurs engagés dans la démarche (1) expliquent ainsi leur intérêt : « En tant qu’investisseurs, nous croyons que les problèmes de droits de l’Homme peuvent présenter des impacts financiers potentiels par le biais de dégâts réputationnels et de risques opérationnels pour les sociétés de nos portefeuilles. Une loi sur l’esclavage moderne améliorerait la transparence sur la façon dont les entreprises opérant en Australie gèrent les risques modernes d’esclavage dans leurs opérations et leurs chaînes d’approvisionnement ».

Source : Des investisseurs pressent l’Australie d’adopter une loi contre l’esclavage moderne

L’incapacité à attirer et à retenir les talents considérée comme un des risques majeurs pour les entreprises mondiales.

Posté le

Depuis 2007 et la première étude consacrée à ce sujet, nos entreprises n’ont jamais été aussi mal préparées aux risques auxquelles elles sont confrontées dans leur environnement. Ce rapport qui est publié tous les deux ans affirme que l’économie, la démographie, la géopolitique et les avancées technologiques créent une nouvelle réalité pour les entreprises : l’atteinte à la réputation/marque (exacerbée par les réseaux sociaux), la cybercriminalité ou encore les technologies disruptives émergent de façon significative dans le top 10 des risques majeurs d’ici 2020.

Source : L’incapacité à attirer et à retenir les talents considérée comme un des risques majeurs pour les entreprises mondiales. – Peoplesphere

RH : ces « métiers à la con » que fuient les nouvelles générations de diplômés

Posté le

Ils délaissent le marketing, la finance, la communication, le conseil… et se rêvent en cuisinier, pâtissier ou artisans. Dans son livre « La révolte des premiers de la classe », le journaliste Jean-Laurent Cassely enquête sur cette nouvelle génération de diplômés en quête de sens pour leur travail.

Source : Ces « métiers à la con » que fuient les nouvelles générations de diplômés

La Plateforme RSE pose son diagnostic

Posté le

Point d’orgue des réflexions menées par la Plateforme RSE depuis deux ans afin d’élaborer un plan national d’actions prioritaires pour le développement de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), un colloque s’est tenu récemment au Conseil économique social et environnemental (CESE). Hélène Valade, présidente de la Plateforme RSE, y a lancé un appel solennel pour que le Gouvernement adopte ce plan national impulsé par l’Europe.

Source : La Plateforme RSE pose son diagnostic

Une filiale de Danone devient une entreprise « à bénéfice public »

Posté le

Fin avril, le groupe Danone finalisait son rachat de la marque WhiteWave, leader des yaourts bio aux Etats-Unis. La nouvelle filiale DanoneWave ainsi créée possède le statut de Public Benefit Corporation, devenant ainsi la plus grande société de ce type au monde. Ce statut permet à des entreprises classiques de concilier but lucratif et mission d’intérêt général…

Source : Une filiale de Danone devient une entreprise « à bénéfice public »

Protection des données : gros retard pour beaucoup d’organisations françaises

Posté le

Alerte à dataland : 45% des entreprises privées ou publiques ne savent pas que la date butoir pour être en conformité avec le RGDP est le 25 mai 2018. Or y faire défaut est source de sanctions et surtout peut empêcher de jouer dans la même cour que ceux qui seront dans les clous. L’action s’impose d’autant que le process ne se fait pas du jour au lendemain.

Source : Influencia

Rémunérations : bientôt une limitation de l’écart salarial entre PDG et employés ?

Posté le

Le concept du pay ratio prend de l’ampleur. L’idée : limiter l’écart de entre un dirigeant et le plus bas salaire de l’entreprise. Plusieurs investisseurs conditionnent ainsi l’adoption, en Assemblée générale, de la rémunération du dirigeant à 100 SMIC maximum. Un mouvement certes minoritaire mais qui est désormais soutenu par une directive européenne puisqu’elle oblige les entreprises à publier cet écart. Un effort de transparence destiné à limiter les dérives.

Source : Rémunérations : bientôt une limitation de l’écart salarial entre PDG et employés ?

Étude : Potentiels d’expansion de la consommation collaborative pour réduire les impacts environnementaux

Posté le

Placing pushpins on the Globe - Globalization and worldwide commerce concept.png

La consommation collaborative connaît depuis plusieurs années un essor significatif. Cependant, les acteurs qui la portent et la structurent sont encore méconnus à l’heure actuelle. De plus, si certaines initiatives de consommation collaborative semblent intuitivement porteuses de bénéfices environnementaux, il reste difficile de tirer une conclusion générale sur la performance environnementale de la consommation collaborative sans évaluer de manière spécifique ses différentes formes.L’objectif de cette étude, dont les résultats détaillés figurent ci-après, a été d’identifier les facteurs qui peuvent permettre un développement soutenable de ces nouvelles initiatives de consommation.

Source : Potentiels d’expansion de la consommation collaborative pour réduire les impa… – ADEME